Le travail sur tapis de course : Une bonne complémentarité

Depuis quelques temps j’ai pris l’habitude de courir sur un tapis de course. Bon il faut aussi dire que j’ai la chance de ne pas devoir me déplacé dans une salle de sport pour en bénéficier étant donné que ma femme en possède un, un magnifique ProForm PF750 ! Le tapis de course offre des avantages et une certaine complémentarité pour l’entrainement. Je vous explique rapidement pourquoi.

Les avantages :

  • La cadence imposée : Indéniablement la force de cette machine, vous choisissez la vitesse que vous souhaitez. Je me suis servi principalement du tapis ces derniers temps pour « apprivoiser » ma future allure des 100km de Steenwerck.
  • Un amorti supplémentaire : En effet, la plupart des tapis de courses sont très bien amorti ! Pour les coureurs qui font plus de 40/50 kilomètres par semaine ou en plein pic de préparation c’est une solution qui peut s’envisager pour préserver vos articulations et tendons.
  • Le soucis « météo » : Un vrai allié de choix lorsque le temps à l’extérieur ne vous donne vraiment pas envie de sortir ! Au moins la vous serez toujours à l’agir du froid, du vent ou de la pluie. Même si il est bon de se confronter à ces conditions climatiques de temps en temps (on ne sait jamais sous quel temps se déroulera la prochaine course) c’est aussi bien de ne pas tomber malade à 3/4 jours d’une course.
  • Une bonne suée : Votre corps va forcément beaucoup plus vite monter en température sur un tapis de course, de ce fait vous allez beaucoup plus transpirer ! Je considère ça personnellement comme un avantage, cela m’a notamment permis de perdre 2/3 kilos qui s’accrocher inexorablement à ma ceinture abdominale !

Les inconvénients :

  • La lassitude mentale : Bon qu’on se le dise, on s’ennuie à mort sur un tapis de course … On n’avance pas et on voit juste le chrono qui avance à coup de secondes… Pour essayer de penser à autre chose je vous conseil de brancher votre MP3 sur le tapis qui sont maintenant généralement équipés d’une prise casque (si ce n’est pas le cas vissez vos écouteurs sur vos oreilles). Pour ma part je trouve que c’est un très bon exercice, comparable à celui de courir sur une ligne droite interminable. Si vous voulez bosser votre mental, courrez sur un tapis !
  • Le prix : Et oui, un bon tapis ce n’est pas forcément à la portée de toutes les bourses ! Après vous n’êtes pas foncièrement obligé d’en posséder un, si vous avez une salle de sport ou de remise en forme pas trop loin de chez vous qui propose des tarifs abordables n’hésitez pas.

Conclusion

Moi qui n’étais pas du tout fan du tapis de course à la base, notamment par rapport à la lassitude que j’aborde plus haut, j’ai finalement appris à apprécier et à dompter cette machine. Je suis maintenant convaincu que de courir de temps en temps et pour quelques séances cible sur tapis peut s’avérer extrêmement utile et complémentaire avec le fait de courir en extérieur. Mais n’oubliez surtout pas, la course à pied c’est surtout fait pour prendre du plaisir, alors peut importe votre pratique, l’intérêt et d’y trouver du plaisir et de s’éclater.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *