Rentrée sportive, repartir du bon pied

Après avoir profité de vos vacances d’été, l’heure a sonné d’éliminer les toxines. Les conseils de reussirenmusculatiion pour repartir du bon pied pour une rentrée sportive.

1. Et que ça saute !

Si vous culpabilisez d’avoir passé un été de farniente, fiestas et autres barbecues bien goudronnés : (re) mettez-vous au sport !! Parce que la météo reste clémente en septembre et qu’il fait jour en sortant du bureau, bougez-vous maintenant, plutôt que cet automne où la motivation risque de piquer du nez.

2. En accord avec soi-même

Pour éviter de baisser les bras au bout de quinze jours et de mettre au placard vos sages résolutions, ciblez l’activité physique et sportive susceptible de vous offrir un plaisir durable. Autrement dit : choisissez avec soin celle qui devrait vous permettre de vous tenir en haleine tout au long de l’année en fonction du temps dont vous disposerez, de votre budget, de votre nature profonde (sport en solo ou en groupe), de vos tentations (sport en salle, en plein air ou chez soi) ainsi que de vos objectifs (bien-être ou compétition).

3. Du virtuel bien réel

Vous avez des fourmis dans les jambes et de l’énergie à revendre, mais le sport en solo comme en collectivité vous barbe furieusement. Alors joignez l’utile à l’agréable en… restant chez vous ! Si le vélo d’appartement, le footing sur tapis roulant ou les séries d’abdominaux restent des valeurs sûres, les nouvelles technologies révolutionnent l’approche du sport à domicile. Grâce à la Wii Fit de Nintendo, Kinetic sur PlayStation 2 et  » Mon coach personnel  » sur Nintendo DS, faire du sport devant son écran de télé ou sur une console de jeu n’a plus rien de virtuel.

4. Pas si cher

Avec la natation, la marche, la course à pied et le vélo, le sport est à la portée de toutes les bourses. Faciles et efficaces, ces activités peu onéreuses ne risquent pas de plomber vos finances. Pour les plus  » fortunés  » et les moins déterminés, rien de tel qu’une bonne dynamique de groupe au sein de votre comité d’entreprise, d’un club ou d’une association sportive, ou encore de structures adaptées aux cours collectifs de fitness, d’aquagym, de bodybalance ou de remise en forme.

5. Faites le plein de musique !

Lecteurs MP3, iPod, téléphones portables. Que vous soyez en plein air ou en salle, seul ou accompagné, n’hésitez pas à doper votre motivation ou à lutter contre la lassitude au son de rythmes endiablés. Hier cantonnée aux cours de fitness, de spinning, de hip hop ou encore d’aquagym, la musique est devenue le nouveau partenaire de l’effort. Loin d’être de simples gadgets, ces baladeurs numériques compacts mettent sur orbite les pratiquants les plus récalcitrants qui vont se sentir pousser des ailes !

6. Un seul lièvre à la fois

Pour optimiser votre précieux temps consacré au sport, déterminez d’emblée l’objectif après lequel vous allez courir. Si vous souhaitez préparer une compétition, privilégiez l’endurance et les efforts de plus ou moins longue durée. Si vos attentes sont ciblées sur votre silhouette, optez plutôt pour les salles de sport et les appareils de musculation qui permettront de stimuler une zone précise du corps. Enfin, si vous n’aspirez qu’à votre bien-être personnel, écoutez vos envies et varier les sources de plaisir sportif.

7. Mo-ti-ver, il faut se mo-ti-ver !

Une fois que vous aurez (re) mis le pied à l’étrier et bien ciblé vos objectifs, efforcez-vous de respecter votre programme en évitant de sécher. Parce que faire du sport, c’est un cercle vertueux. Et commencer à ne plus en faire, un cercle vicieux. En effet, plus vous vous bougerez, et plus votre organisme libérera des endorphines, ces fameuses hormones qui engendrent une réelle sensation de plaisir et d’accoutumance. à l’inverse, si vous lâchez prise, votre corps et votre mental s’enfoncent dans une fainéantise galopante.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *