Comment choisir sa salle de sport

Une des questions qui revient le plus souvent dans le domaine de la musculation est celle-ci : faut-il s’entrainer chez soi ou en salle ?

salle-de-musculation-lille-centre

Est-ce que l’une ou l’autre solution va nous permettre de progresser plus rapidement ?

Aujourd’hui, j’ai voulu aborder un sujet dont on parle peu : comment bien choisir sa salle de sport.

Ca ne sert à rien de payer de 30 à 50 euros par mois pour ne pas avoir accès à du matériel qui vous permettra de vraiment progresser.

Si vous avez décidé de vous entrainer en salle (par choix ou pas) lisez ce qui suit, cela pourrait vous être très utile.

Les salles à éviter

En France (et ailleurs j’imagine) il y a énormément de chaines de salles de sport qui se sont développées et qui servent à tout sauf à vous permettre de progresser en musculation.

Cet été je suis parti en vacances dans le Var. On ne peut pas dire que ce soit un département très rural. J’ai eu énormément de mal à trouver une salle de sport convenable. Un peu plus tard dans l’été je suis parti du côté de Narbonne. Même résultat.

Si vous habitez dans une grande ville comme Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Nice, vous n’aurez aucun souci. Vous avez un choix vaste et vous aurez du bon matériel à votre disposition. Mais dès que vous sortez des grosses villes, cela peut être un peu plus compliqué.

Alors quelles sont les salles à éviter ?

Les salles qui sont particulièrement à éviter vont vous proposer :

– un vaste espace de cardio-training (vélo – steppers – rameurs). Cet espace va représenter souvent les 1/3 voire la moitié de la salle.

– un espace de ‘renforcement musculaire’ : ce sont des machines censées vous aider à stimuler votre masse musculaire. Vous rendre plus tonique. En clair ce n’est pas avec ça que vous allez vous muscler.

– un espace musculation : faible voire inexistant et SURTOUT qui ne contient quasiment aucun poids libre.
C’est l’un des points à regarder en premier : si la salle ne contient peu ou pas de poids libres vous pouvez partir directement.

Ce qu’une salle doit absolument avoir

Alors le premier élément à regarder et qui fera déjà le tri assez facilement est celui-ci : la salle doit posséder un espace poids libres assez fourni.

Avec au minimum :
– 2 bancs à développé couché inclinable (avec repose barre)
– 1 rack à squat
– des barres à tractions
– plusieurs bancs inclinables
– un pupitre à curl
– un choix d’haltères conséquent (allant de 2 à 30 – 40 kilos)
– des barres de différentes tailles (+ barre ez)

Si vous avez déjà ça, c’est bon signe.

L’idéal est évidemment d’avoir aussi quelques machines :
– presse à cuisse
– leg curl
– leg extension
– une poulie haute
– une poulie basse

Ce sont les éléments minimum à retrouver. Si vous en avez, vous pouvez y aller, vous aurez de quoi faire.

Rappelez-vous aussi de faire une séance de test pour votre première séance.

Certaines salles vous obligent à payer au minimum pour 3 mois. Parfois on vous dira aussi que vous ne pouvez pas faire une séance test. Dans ce cas-là insistez.
Si la personne persévère, vous pouvez partir.

 

 

 

Les autres éléments importants

Il y aussi d’autres éléments à prendre en compte :

– l’ambiance de la salle : il y a deux types d’ambiances : familiale pour les salles plus petites ou alors plutôt impersonnelle pour les salles plus grandes.
C’est à vous de faire votre choix (si vous avez vraiment le choix 😉 ).
Dans mon cas personnel, je fais mes séances avec des écouteurs sans vraiment m’intéresser à ce qui m’entoure. Ca n’a donc pas vraiment d’impact.

– les horaires d’ouverture : je ne vous cache pas que l’idéal c’est la salle ouverte 24h/24. Malheureusement si c’est démocratisé dans la plupart des pays anglo-saxons, ça reste encore assez rare en France.
Le plus répandu, ce sont les salles qui ouvrent de 5h à 23h. C’est déjà pas mal.

– Que faire dans le cas contraire ?

Je vais être clair : si vous n’avez pas de bonne salle à moins de 15-20 minutes de route de chez vous, alors il vaut mieux opter pour l’entrainement à la maison.

Si c’est pour aller dans une salle qui va vous revenir entre 350 et 500 euros par an pour ne pas avoir de résultat, autant oublier.

Rassurez-vous, dans la plupart des cas vous aurez accès à une salle correcte dans les environs.
Au pire, vous pouvez démarrer votre entrainement à la maison pour quelque chose comme 150-200 euros d’investissement.
Ca peut aussi valoir le coup !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *